espon design virtuel
Rencontre avec Jean-Jacques Leprestre d’Epson.

Qui êtes-vous? Quel est votre rôle chez Epson?

Je travaille chez Epson depuis mars 1989, depuis 20 ans au sein de la division projecteurs. Je suis en charge de la commercialisation de ses produits.

epson jean-jacques leprestre

Pouvez-vous nous présenter Epson et sa mission?

Epson était à l’origine une entreprise d’ingénieurs qui imagineaient des produits utiles du quotidien. Cela reste à ce jour un facteur clé du développement de nos produits.

Le siège est au Japon et fait partie du groupe Seiko-Epson Corp. Nous sommes très bien positionnés sur les marchés de la projection professionnelle et la projection haute luminosité. Un produit très performant qui délivre de très grandes quantités de lumière rendant possible une projection très lointaine ou très proche et répondant à différents besoins selon le résultat voulu.

Nous sommes majoritairement connus pour nos imprimantes (grand public, bureautiques, arts graphiques) et nos projecteurs (leader mondial depuis plus de 20 ans). Mais nous proposons aussi d’autres produits tels que :

  • de la robotique,
  • des presses numériques et étiquettes,
  • des imprimantes textile,
  • et depuis 10 ans des lunettes à réalité augmentée.

Chaque année nous déposons beaucoup de brevets et investissons plus de 10 millions d’€ par jour en R&D.

Dans le domaine de l’audiovisuel, Epson est l’une des entreprises les plus avancées en termes de développement durable.

Nous avons reçu le prix Ecovadis 4 ans de suite. Epson se classe parmi le top 1 % (score global compris entre 73 et 100) des meilleures entreprises de son secteur.

Initialement en matière de projection, nous utilisions des lampes. Nous avons désormais opté pour des diodes lasers pour la quasi-totalité de notre gamme ce qui nous a permis de réduire considérablement la consommation électrique générée par nos produits.

 

Quels sont les enjeux et attentes du marché en matière de design virtuel?

Premièrement on assiste à une évolution de toutes les notions d’impression avec la transition que nous sommes en train d’effectuer vers toujours plus de dématérialisation. Sur le marché de la projection à destination du grand public – dans des secteurs comme l’éducation, les entreprises ou encore le Retail – il y a une bataille entre les écrans et la projection.

Ensuite, la demande est forte sur la réalité augmentée ; autant sur le développement de la technique que sur celui des usages.

“Nous assistons notamment à une forte demande de création d’espaces immersifs et du mapping.”

Les attentes des utilisateurs sont toujours axées sur la nouveauté. Notre marché n’est jamais figé. Le point le plus important est de bien être à l’écoute des utilisateurs afin de rester vigilants sur les orientations du marché et ne pas manquer un virage décisif.

espon design virtuel

Quel genre de difficultés existent avec ces produits innovants?

La lumière ambiante, aujourd’hui. Il n’existe pas de projecteur assez puissant pour pouvoir faire une projection en extérieur en journée ; même si nous commercialisons des projecteurs très lumineux comme l’EB-L30000U de 30 000 Lumens.

Il faut également avoir un espace libre devant le faisceau lumineux. Pour répondre à cette problématique, nous développons des outils avec des objectifs interchangeables. Ils nous permettent de nous adapter à chaque configuration.

Quelles solutions propose Epson pour le design virtuel?

Nous avons différentes innovations qui peuvent être intéressantes pour répondre aux besoins de ce secteur.

Par exemple la technique du Micro Mapping vidéo qui permet par exemple d’habiller un mannequin. On peut lui mettre une veste avec un coloris neutre et venir apposer des couleurs et textures grâce à la projection. Nos technologies permettent également d’accompagner ce mannequin d’une info décor qui sera également projetée pour transposer ce dernier dans un univers souhaité.

Les lunettes à réalité augmentée, quant à elles, peuvent permettre aux utilisateurs de faire des visites ou de la formation à distance. Il existe de nombreux usages dans l’industrie : formation des techniciens sur des machines seuls ou accompagnés. Les usages évoluent très vite et peuvent s’appliquer tant à la muséographie, qu’au médical, qu’à l’industrie et d’autres secteurs.

La réalité augmentée, ce sont les lunettes transparentes dans lesquelles on projette de l’information. Vous visitez un château par exemple et vous pouvez voir des objets qui ont disparu…

“C’est différent de la réalité virtuelle où l’utilisateur est coupé du monde réel.”

Quelles seront vos actualités de 2022?

En février 2022, nous avons le salon ISE: le rendez-vous incontournable de l’audiovisuel. C’est le moment où toutes les nouveautés vont être annoncées. Nous allons lancer nos nouveaux projecteurs et notre nouvelle gamme de lunettes à réalité augmentée !

Si l’aventure d’Epson vous intéresse, venez écouter le replay de Jean-Jacques Leprestre, intervenu à la table ronde « Créer en virtuel » lors des Fashion Tech Days.

Adèle Rinck

Adèle Rinck

Consultante Marketing & Communication - Spécialiste de la mode durable

Partager cet article sur :