Découvrez dans cet article, Caroline Forest, fondatrice de la marque forESTIME. Elle propose des vêtements élégants et pratiques adaptés aux séniors.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Caroline Forest et j’ai 25 ans d’expérience en distribution textile dans des centrales d’achats. À l’origine, j’ai commencé chez Kiabi, ensuite Phildar, pour finir enfin par Auchan. Ainsi j’ai eu l’avantage de tourner dans des métiers autour du produit, de construire des collections, de les mettre en avant sur tous les canaux et de savoir les vendre. Cela m’a donné un tour d’horizon global.

J’ai toujours recherché dans mon métier à répondre au mieux au besoin du client en l’anticipant. C’est pourquoi j’ai souhaité créer par la suite ma société pour donner plus de sens à ce que je faisais, et je me suis tourné vers les seniors.

Pourquoi avoir choisi de se tourner vers les seniors ?

Cela remonte à longtemps. En effet, j’ai été marquée par une discussion avec mon grand-père. Il m’exprimait la difficulté de cette étape de la vie, d’être considéré comme un bébé lorsque l’on a encore toute sa tête. Cette conversation m’a émue.

C’est ainsi que j’ai souhaité créer un premier projet déjà autour des seniors mais celui-ci était trop vaste. Pour autant, cela m’a permis de rencontrer une directrice d’Ehpad qui m’a expliqué la difficulté des résidents et de leurs familles à trouver des vêtements qui soient à la fois élégants et pratiques. Par conséquent, j’ai eu l’idée de mettre mon expérience textile au profit des seniors. Cela m’inspire d’autant plus que nous serons tous amené à vieillir, l’idée de garder sa dignité et son estime de soi en partie grâce à mes vêtements m’a paru alors essentielle.

Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur votre marque ?

J’ai fondé ma marque ForEstime en décembre 2019. La crise sanitaire a compliqué les choses. En effet, je devais faire le shooting photo des articles fin mars en compagnie de seniors. C’est très important pour moi de montrer une belle image de seniors. Cela m’aurait permis de vendre en Ehpad à partir d’avril.

Avec le confinement, tout cela a été reporté. Je n’avais donc rien à proposer, mon site n’étant pas à jour. De plus, je ne me voyais pas communiquer auprès d’Ehpad, durement touché pendant cette période.  Pour me sentir utile, j’ai alors fait du bénévolat en confectionnant des masques et des sur-blouses.

Finalement, j’ai pu récupérer mes échantillons et faire mon shooting en août. Ma marque a réellement pu débuter en septembre.

Et comment avez-vous créé les vêtements proposés ? 

Pour développer mes produits, j’ai rencontré des seniors, des familles et des soignants dans des Ehpad. Ainsi, j’ai cherché à comprendre le besoin d’un senior dans l’habillage. Par exemple, j’ai organisé des ateliers de co-design avec une équipe de soignants. Cela m’a permis de comprendre quels étaient les vêtements les plus difficiles à enfiler, et comment les concevoir pour faciliter l’habillage des seniors par un aidant ou un soignant

Les vêtements proposés sur ForEstime, sont des intemporels, modernes et élégants, faciles à fermer. Chaque modèle est décliné en deux versions. Par exemple, pour le modèle de chemise, une 1ère version destinée à un sénior qui commence à rencontrer des problèmes de dextérité ou de préhension, et a donc du mal à fermer les boutons de  ses vêtements. C’est un modèle sans boutons, qui se ferme grâce à des aimants cachés, beaucoup plus pratiques et rapides pour s’habiller. Ensuite, une deuxième version est proposée, identique à la première mais qui est développé pour un senior dépendant pour s’habiller. Celle-ci facilite l’habillage par le soignant qui ferme la chemise dans le dos. Et c’est ainsi pour tous les vêtements de la marque, qui se ferment par des aimants.

Pourquoi avoir souhaité participer à Fashion Green Christmas ?

Je trouvais intéressant de pouvoir faire des cadeaux pour tout le monde, y compris pour les seniors. Ensuite, je produis dans les Hauts de France ; les foulards ont d’ailleurs été produits sur le plateau fertile. Enfin je trouve cela pertinent de se regrouper à plusieurs pour faire un événement qui promeut le made in France.

Qu’est-ce que vous prévoyez pour forESTIME ?

Sur le moyen terme, j’aimerais développer des modèles mais avant tout réaliser des intemporels. Je ne compte pas faire pleins de chemisiers de modèles différents, je n’en ai que deux. Pour autant je souhaiterais compléter mon offre avec les indispensables de la garde-robe.

J’espère ensuite devenir une marque référente pour les seniors.

Enfin je souhaiterais l’internationaliser et peut-être réussir plus tard à faire une gamme plus accessible en termes de prix.

Retrouvez ses produits su notre boutique en ligne https://fashiongreenlab.fr

 

Vous pouvez aussi lire notre article sur La France qui se mouche tôt ICI